MAKE LEARNING MAGICAL

Classé dans : Résumés | 0
  •  
  •  
  •  
  •  

Chronique et résumé du livre “make learning magical” de Tisha Richmond

rendre l apprentissage magique

Introduction

L’auteur de ce livre est une professeur de cuisine qui s’est vue confrontée à une baisse de motivation, un manque de plaisir dans son métier en approchant la quarantaine. Elle a alors trouvé des solutions dans l’emploi des technologies. Elle s’est lancée en assistant a une conférence et en se rapprochant d’une communauté sur le sujet.

Ce qu’elle propose dans ce livre et le récit de son expérience qui me semble aujourd’hui très aboutie mais qui rappelons-le s’est construit lentement au fur et à mesure des années en intégrant de nouveaux ingrédients dans sa classe.

1- Rendre l’apprentissage magique

Pourquoi enseigner?

Lorsqu’elle traverse une période difficile au niveau de sa motivation professionnelle, Tisha chercher à trouver les racines profondes de sa motivation pour pratiquer ce métier. Pour elle, l’a réponse était l’envie d’aider les autres à trouver leur voie.

Elle nous conseille de se demander ce qui nous rend vivant et d’aller le faire.

L’apprentissage comme jeu

Il faut bien avoir en tête qu’aller en classe ne devrait pas être une corvée mais plutôt être un jeu où la curiosité est suscitée.

Pour les enfants, le jeu est un apprentissage sérieux

Cependant le jeu n’est pas quelque chose de simple et facile. Au contraire, il s’agit d’un challenge, il faut trouver des stratégies pour remporter la partie ou du moins s’améliorer.

Quelle conduite tenir?

Afin de rendre l’apprentissage ludique, la première chose à faire est de montrer son enthousiasme: c’est contagieux. Il est bien entendu permis de rire.

D’autres idées peuvent venir égayer l’environnement de travail:

  • adopter une décoration de classe avec des accessoires qui plongent les élèves dans une thématique choisie par nos soins.
  • réaliser des expériences en plein air pour varier
  • inviter un expert dans votre cours
  • articuler les cours autour de thèmes appréciés par les étudiants

2-Des débuts mémorables

Comme le dit l’adage , vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression. Les débuts avec votre classe sont donc cruciaux.

A cet effet l’auteur préconise de:

  • Prodiguer un accueil chaleureux: c’est toujours important de se sentir accueilli et encore plus pour les élèves qui sont confrontés à un environnement familial difficile.
  • Accrocher l’attention  et montrer sa passion et son enthousiasme: en débutant par une vidéo, en lançant un challenge, en modifiant l’environnement de travail… pour cela on peut jouer sur le décor, l’organisation spatiale de la salle de classe, la musique
  • Mémoriser les noms rapidement: chacun aime être reconnu et cela commence par son prénom.

Le programme et les règles peuvent attendre, la relation vient en premier

L’auteur suggère de passer du temps (environ une semaine) pour connaître ses élèves. Ainsi, on peut découvrir et partager les passions des autres en pratiquant diverses activité comme: fabriquer un objet représentatif de sa passion en lego ou à l’aide de pâte à modeler, chacun peut réaliser un CV de lui-même et les élèves pourront choisir leurs partenaires à partir de CV anonymisés.

Le but de ses activités et de créer une cohésion de groupe et d’humaniser la relation.

3-Authenticité

Faire preuve de bienveillance

Le premier conseil de ce chapitre est de s’assurer de toujours parler avec bienveillance à ses élèves

Assurez-vous que la bienveillance soit le premier langage parlé

Adopter un état d’esprit positif en témoignant régulièrement de la gratitude. L’auteur à réalisé un challenge #GratitudeSnap avec son amie Tara Martin. Ce challenge consiste à chaque jour diffuser sur les réseaux un petit quelque chose pour lequel on éprouve de la gratitude.

gratitude snap

Faire preuve de sincérité

Elle conseille de partager ses échecs avec son entourage et de faire part de ses problèmes. Parfois, partager un problème avec les élèves permet de les faire intervenir dans la solution: ils seront d’autant plus enclins à adhérer à une solution à laquelle ils ont contribué!

Soyez ancré dans le réel

Connecter l’apprentissage à l’expérience personnelle permet en pus d’illustrer les propos de gagner en authenticité.

4-Rendre la classe ludique

L’ambiance

Pour “gamifier” sa classe, il faut d’abord choisir un thème. Ce dernier peut être issu d’un film, d’une série télévisée, d’un sport, d’un jeu vidéo… Une fois le thème choisi, on en retire des éléments clés afin de créer le story telling et la décoration associée. Il faut penser à une ambiance au niveau des sons, de la lumière et des éléments de décors. Il y a également des personnages que les élèves pourront incarner à définir.

Le jeu

Une fois tout l’univers du jeu constitué, il faut sélectionner un jeu pour en décrire la mécanique. On peut s’inspirer de jeu existant tel que cranium, topple ou n’importe quel jeu que vous appréciez.

On en décrypte la mécanique pour l’adapter:

  • règles
  • buts
  • stratégies
  • cartes chances: élément qui fonctionne bien auprès des élèves

L’auteur travaille beaucoup avec des badges et donne des points d’expériences aux élèves quand ils achèvent une mission ou gagnent un jeu. Ces points d’expérience leur permettent d’acquérir des statuts: commis, sous-chef, masterchef. Elle a même un genre de mur des étoiles où sont affichés tous les élèves ayant accédé au statut de masterchef durant  les années antérieures.

En cours de route il faut s’autoriser à inventer de nouvelles règles ou mécaniques pour accrocher d’autres élèves, adapter ce qui ne fonctionnerait pas: l’essentiel étant de commencer.

On peut également inclure des minijeux en utilisant des supports comme Kahoot, quizziz, quizlet live, gimkit.

Les challenges sont ce qui rend la vie intéressante, et les surmonter et ce qui rend la vie signifiante

Ajouter des challenges pour motiver davantage vos élèves. Défi en 60 secondes par exemple.

Vous pouvez utiliser des systèmes de bonus pour gagner des pouvoirs: le droit de saboter, le droit d’avoir une feuille de révision lors d’un devoir, le droit de partir deux minutes avant la sonnerie…

Les qualités que l’on cherche à développer sont la collaboration, la créativité et le sens critique.

Ressources utiles: http://mrmatera.com

5-Innover

Dans ce chapitre, l’auteur parle d’innovation et comprend que le cadre de l’école est souvent rigide. C’est pourquoi elle écrit:

Il nous faut apprendre à innover dans le cadre

D’après Georges Couros ( auteur de the innovator’s mindset) il faut posséder huit caractéristiques pour innover:

  1. Faire preuve d’empathie
  2. Trouver et résoudre des problèmes
  3. Prendre des risques
  4. Se connecter, constituer un réseau
  5. Etre observateur
  6. Etre créatif
  7. Etre résilient
  8. Faire preuve de réflexivité

Regarder en arrière et crucial pour aller de l’avant

6- Créativité, collaboration et curiosité

Créativité

Créer permet à l’élève de s’approprier des concepts. Donner des missions facultatives pour les élèves désireux de s’engager davantage. On peut leur demander lors de ses missions de créer des vidéos, des stop-motions, de faire des sketchnotes.

Collaboration

N’oublions pas que nous sommes des exemples pour nos élèves. La collaboration se passe donc d’abord de notre côté. L’auteur parle régulièrement de son PNL (personal learning network : réseau personnel d’apprentissage). Ce PNL lui permet d’être en contact avec d’autres professeurs pour échanger des idées, lancer des challenges mutualisés, être soutenue et encouragée.

Il est également possible de collaborer en dehors de la classe en invitant des personnes dans la classe.

Curiosité

Cela ne nécessite qu’une once de mystère et de questionnement pour transformer un cours ordinaire en un cours extraordinaire

Un petit tour de magie, une énigme seront suffisants pour susciter le questionnement et éveiller la curiosité des élèves.

ressources: http://ditchthattextbook.com

7- Une audience authentique

L’auteur fait intervenir des professionnels dans sa classe pour juger les réalisations des élèves. Il apprécient particulièrement les retours immédiats et ont à cœur de faire bien face aux invités.

Elle utilise également les réseaux sociaux et notamment la plateforme flipgrid qui permet de donner son avis en vidéo.

8-Héritage

Dans ce chapitre, Tisha nous invite à garder à l’esprit que nous avons un impact sur les élèves. Même si ce dernier est rarement exprimé, il existe bel et bien.

Avec chaque interaction, nous faisons une différence et laissons un héritage

Enfin, elle nous laisse un dernier conseil pour la route: “et surtout, amusez-vous!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *