Prendre le contrôle d’une classe bruyante

Classé dans : Résumés | 0
  •  
  •  
  •  
  •  

prendre le controle d'une classe

Introduction

L’auteur a eu des débuts difficiles et il a cherché pendant des années ce qui faisaient les bons professeurs en demandant aux élèves. Il a formé trois catégories de besoins psychologiques:

-la responsabilisation: reconnaissance, liberté, autonomie, réalisation, contribution

-le besoin de divertissement: curiosité, centre d’intérêts, aventure, apprentissage, surprise, variété

-le besoin d’appartenance: être accepté, être apprécié, être utile, connecté aux autres.

Nos besoins psychologiques ont besoin d’être comblés, s’ils ne le sont pas nous cherchons d’autres moyens pour y parvenir. Ainsi si le professeur ne donne pas des moyens dans sa pratique quotidienne de satisfaire ces besoins, les élèves trouveront des moyens moins appropriés de le faire. Il faut donc leur donner des occasions de s’amuser, les responsabiliser et les valoriser sous peine qu’ils n’optent pour une manière moins conventionnelle de se comporter en classe.

Etablir et maintenir le contrôle

Les essentiels de la gestion de classe

Notre attitude est un tout, hors de la classe et dedans.
Par exemple comment réagit t-on quand on croise un élève dans un couloir qui fait quelque chose d’incorrect ? A t-on une réaction sévère, pas de réaction, une réaction bienveillante?

Il faut agir avant l’escalade et nos interventions doivent être le moins gênantes possible, les plus discrètes possible.

Il nous faut faire preuve de constance et de pugnacité.

Les mots qui doivent nous guider sont fermeté, respect et justice.

fermeté

L’auteur nous conseille de garder note des leçons sur les points qui posent problème: d’un point de vue didactique mais aussi sur une fiche élève.

Il vaut mieux éviter les réprimandes et mettre en avant les comportements souhaités pour modeler le comportements des élèves.

Pour les élèves qui en ont le plus besoin, il faut briser la spirale négative de l’école auprès des parents. Cela se fait en faisant des contacts courts mais réguliers pour remonter les informations positives à propos de l’élève.

Mettre en place des routines

Les routines mises en place doivent nous permettre de gagner du temps, d’aider à la réussite des élèves.

routines

Il s’agit de procédures pour:

  • entrer en classe
  • débuter le cours
  • distribuer du matériel
  • récupérer/ranger du matériel
  • demander de l’aide
  • transition entre les activités
  • que faire quand une tâche est finie
  • que faire en cas de retard
  • utiliser certains équipements
  • travailler en groupe
  • regarder une vidéo
  • répondre aux questions
  • quitter la classe

Pour mettre en place une routine, on la décrit en détail sur papier. Puis on l’enseigne. Elle doit devenir une habitude, une seconde nature. Il faut prendre garde à n’enseigner qu’une routine à la fois. Sion, le risque est que tout se mélange dans la tête des élèves.

Pour favoriser le respect des routines, il peut être intéressant de les mettre en place avec les élèves. Responsabiliser certains élèves plus difficiles en leur donnant un rôle aidera à les cadrer. 

Pour minimiser les temps où les élèves vont se distraire, il faut être organisé: avoir suffisamment de photocopies, prévoir une activité de secours.

Donner des instructions claires

Donner une consigne claire, c’est faire en sorte qu’elle soit précise en évitant des mots comme calmement qui recouvre une réalité différente suivant les individus. On dira par exemple “ assis-toi sur ta chaise comme les autres de manière à ce que les 4 pied touchent le sol” plutôt que “ assis-toi correctement”.


Il faut demander aux élèves de confirmer qu’ils ont bien entendu les consignes. Cela permet de vérifier leur compréhension et évite l’excuse “ je n’avais pas entendu” plus tard.

clarté.

Donner une raison  (même si elle n’est pas très bonne) avant de faire une tâche permet qu’elle soit mieux accepter.

Penser à dire merci même lorsque l’on donne un ordre: “merci de vous aligner” est mieux que “alignez-vous”

Penser à décrire le comportement et ses conséquences: “quand vous parlez, cela rend difficile la compréhension pour le reste de la classe. Merci de lever la main pour prendre la parole”

Les conséquences

L’ordre dans la classe doit d’abord être établi par toutes les règles de prévention. Cependant, les élèves ont besoin de limites et il faut prévoir des sanctions graduelles et adaptées pour fixer ses limites. Même si notre échelle de “ sanction” est bien écrite sur papier, il faut savoir ne pas l’appliquer méthodiquement le plus vite possible pour pouvoir sortir un élève de la classe. Le but est de gérer les comportements le plus possible dans la classe car cela montre que c’est nous qui sommes en charge. N’oublions pas qu’un enfant qui pose problème est un enfant qui a des problèmes.

systeme graduel

Quoi qu’il se passe, il faut garder le contrôle de soi et ne pas crier. On donne ses ordres et ses sanctions calmement.

Enfin, si l’on donne un avertissement de sanction et qu’il y a récidive, les conséquences doivent suivre. Sinon cela revient à admettre que nos paroles sont changeantes comme la météo. Notre autorité en prendra un coup.

Lorsque l’on donne un avertissement à un élève, il est utile d’ajouter à la fin “ est-ce cela que tu souhaites? c’est ton choix”. Cela les fait réfléchir et les rend responsables de la situation.

Si l’on est amené à retenir les élèves à la fin d’un cours pour cause de problème de comportement, il faut leur rappeler que ce sera un échange bref et que le but est de trouver une solution. Rappeler rapidement pourquoi le comportement est problématique puis leur donner la chance de s’expliquer et de donner une solution.

Le secret n°1 pour une gestion de classe efficace

On peut détenir tout un arsenal de technique pour la gestion de classe, si l’on n’a pas de bonnes relations avec nos élèves alors gérer la classe sera compliqué. Les élèves ne peuvent pas faire confiance et respecter quelqu’un qu’ils ne connaissent pas.

Pour bâtir une relation positive, il faut communiquer fréquemment avec la personne et montrer qu’elle a  de l’importance.

On peut faire remplir aux élèves une fiche avec leurs intérêts personnels pour utiliser ces informations dans la construction de nos leçons, dans nos conversations avec eux.

nouer des liens

Connaître leurs centre d’intérêts reste insuffisant. Il faut trouver des moyens d’entrer en communication avec eux. Pour cela, leur demander un conseil ou de l’aide est très efficace. Il faut prendre gare à demander un conseil et non une opinion. Il est également possible de leur adresser un compliment mais pour que cela ne paraisse pas non sincère et soit efficace, il faut: d’abord citer leur nom, adresser le compliment puis poser une question ouverte.

Apprendre leur nom très rapidement est important pour qu’ils se sentent reconnus. A cette fin, la technique sui consiste à associer une image évoquant leur prénom avec leur tête est redoutablement efficace.

La relation doit être entretenue par des attentions comme une carte pour l’anniversaire, une carte de remerciement ou de bon rétablissement, le prêt de beaux objets quand ils oublient leurs affaires. C’est un ensemble de marques de considération qui renforce la relation.

Renforcement positif

Ce n’est pas en punissant un élève qui ne se comporte pas comme attendu que cela va l’inciter à obéir. Au contraire, il faut traquer le moindre effort pour lui faire un commentaire positif.

Pour cela l’auteur suggère plusieurs méthodes: le commentaire positif devant le groupe classe ou en individuel, le renforcement des comportements positifs des élèves entourant l’élève en question, une lettre écrite aux parents pour souligner des efforts.

renforcement positif

Prendre le contrôle à la porte

Le contrôle de la classe se fait avant l’entrée dans la salle de classe. On fait cela en utilisant le renforcement positif et en filtrant les élèves qui peuvent rentrer. Cela ne doit pas durer plus d’une minute ou deux.

Plan de classe

Le plan de classe est décidé par le professeur et il est n’est pas sujet aux modifications de la part des élèves. Le professeur est en charge; il décide.

plan de classe

Un arrangement efficace est le positionnement par groupe de 4 élèves: un “bon” élève, 2 “moyens”  et un élève en difficulté. Cela permet de créer une ambiance de travail coopérative au sein du groupe et fait gagner du temps au professeur en terme de sollicitation. Le bon élève peut expliquer et faire progresser les autres pendant qu’il améliore sa compréhension.

Filtrer l’entrée en classe

Lors de l’entrée en classe on trie les élèves avec un comportement approprié pour les laisser entrer et commencer l’activité de début de leçon. Pendant ce temps, on se prépare à ce que l’un d’entre eux adopte de nouveau un comportement inapproprié pour le rappeler et on reste dans le couloir avec les récalcitrants. On leur explique à nouveau ce qui est attendu: je suis en charge de la classe et on attend de moi qu’il y ait 100% d’élèves concentrés… On part quelques instants avant de revenir voir si l’élève est prêt à rentrer en classe.

Maintenir une ambiance positive

ambiance positive

Les problèmes de comportements sont souvent issus du fait d’un état d’esprit de l’élève qui arrive en se disant qu’il va s’ennuyer ou ne rien comprendre. Voici 10 façons de rendre une leçon engageante et attrayante:

  1. Utiliser beaucoup de louanges authentiques: se focaliser sur ce que les élèves font bien semble contre-intuitif mais c’est la méthode la plus rapide pour changer les comportements négatifs.
  2. Proposer des taches réalisables et appropriées: la maîtrise d’un sujet est un élément puissant de motivation. Les élèves en difficulté ont rarement la joie de réussir et sont réticents à venir à cause de l’échec. Il est donc important de penser à donner des activités abordables sans qu’elles soient trop faciles.
  3. Utiliser de la musique et des effets sonores: cela donne le pouvoir d’énergiser une classe ou de la calmer.
  4. Utiliser des déguisements: pour introduire un nouveau sujet, pour faire participer les élèves à la manière de …
  5. Inclure des défis: Il faut baser le challenge sur un domaine qui intéresse l’élève et à un niveau accessible qui pousse au défi.
  6. Leur donner un choix: cela favorise l’autonomie.
  7. Donner du sens au travail donné: en le reliant à des problèmes de la vue courante, à leur environnement, à leurs intérêts, à leur âge, en utilisant des métaphores ou des analogies.
  8. Ajouter une touche de magie: faire des tours de magie permet de capter l’attention des élèves 
  9. Inclure de petites sessions énergisantes: par exemple, tout le monde court sur place tant que les notions du denier cours n’ont pas été résumées
  10. Ré-enseigner par les élèves: les élèves sont par groupe de 2 ( apprenant 1 et apprenant 2). Dans un premier temps le professeur répond aux questions pour clarifier la nouvelle notion. Phase 2: à vos marques, prêt, enseigner!l’apprenant 1 explique à l’apprenant 2 le nouveau concept. (pas plus d’une minute, sinon l’effet est perdu). Phase 3: utiliser un signal pour indiquer la fin de la phase 2 et débuter de nouveau en inversant les rôles.

Maintenir la fluidité d’une leçon

Voici quelques idées pour fluidifier le déroulement d’une leçon:

  • Utiliser une checklist des activités du jour permet aux élèves de savoir où ils en sont en un coup d’œil et de savoir ce qu’il reste à faire. Quand les élèves savent ce qu’ils ont à faire, les transitions sont bien plus fluides.
  • Préparer des activités d’urgence pour ceux qui terminent tôt ou pour remplacer une activité qui ne fonctionne pas.
  • Utiliser fréquemment des pauses structurées: l’attention des jeunes est parfois de durée très courte. En préparant de petites pauses: plaisanterie, petite vidéo, jeu rapide… cela favorisera l’attention sur les activités et favorisera la cohésion de groupe.
  • Donner une cible à un élève qui dérange: “dans 10 minutes, ton but est d’arriver à tel endroit de l’exercice”
  • Eviter de trop parler: les taches ont du être divisées en petites étapes simples qu’il faut bien expliquer avant de demander aux élèves de travailler. Une possibilité est d’écrire des instructions concises pas à pas sur une checklist que l’on remet aux élèves.
  • Donner l’aide adéquate: le professeur se retrouve submergé si tous les élèves ont besoin d’une aide individuelle du professeur constamment. Une routine qui demande de : vérifier soi-même, faire vérifier par le voisin, faire vérifier par le professeur au besoin permet de gagner du temps, apprend aux élèves à compter su eux-mêmes et sur leurs pairs.
  • Utiliser un instrument de mesure du bruit: cela peut prendre la forme d’un indicateur au tableau vert tout va bien, orange attention, rouge, tout le monde travaille individuellement pendant ( minutes et si cela se passe bien on peut reprendre par groupe…

Traiter les problèmes

gerer les problemes

Dans ce chapitre, l’auteur reprend les stratégies évoquées au fil de l’eau dans les chapitres précédents pour régler les problèmes de comportements. Une ligne de conduite à tenir quoi qu’il arrive st de rester calme. L’auteur nous invite à mettre en place une grille de conséquences progressives pour traiter les incidents qui ne manqueront pas de se produire dans une classe.
Il aborde en particulier les situations suivantes: retard, injure, oubli de matériel, demande pour aller aux toilettes, devoir non fait…

La fin de la leçon

Une routine pour la fin de leçon doit également être prévue. On quitte une leçon avec ordre, comme on y est entré. Le tout début, déroulement fin doit être cohérent.

rangement

Ma conclusion

On sent que l’auteur a du vécu (et pas toujours simple) avec les élèves. Le livre regorge d’exemples de dialogues avec les élèves pour gérer telle ou telle situation.

Dans les grandes lignes, il convient d’instaurer une vraie relation avec les élèves (s’intéresser à eux, à leur réussite) et de prioriser la tenue de classe depuis “avant de franchir la porte” pour entrer jusqu’à la sortie. C’est à tout moment que l’on peut perdre le contrôle de la classe ou notre crédibilité et donc pour se prémunir de cela, mettre en place des stratégies et des routines pour automatiser au maximum notre gestion de classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *